Salvail et Fiore à la place de Grenier et Torok

janv. 07, 2013 - 14:15 UTC
Ecrit par: HABASHI, JONATHAN

Il y a eu beaucoup de mouvements de personnel dans l'entourage des Voltigeurs de Drummondville au cours des dernières heures.

D'une part, le directeur général Dominic Ricard a obtenu les services de l'attaquant de 18 ans Étienne Salvail dans une transaction avec le Titan d'Acadie-Bathurst. En retour, il a cédé le défenseur de 17 ans Gabriel Labbé. D'autre part, Ricard a confirmé que l'attaquant de 16 ans Giovanni Fiore demeurerait avec l'équipe jusqu'à la fin de la saison. Pour faire une place à ces deux nouveaux éléments au sein de leur alignement, les Voltigeurs ont libéré les attaquants Alexandre Grenier (18 ans) et Tomas Torok (17 ans).

«On a identifié les 12 attaquants qu'on veut faire jouer de façon régulière d'ici la fin de la saison. On avait besoin d'un 13e attaquant qui comprend son rôle, mais Grenier souhaitait être habillé tous les soirs. On va essayer de l'échanger d'ici demain. C'est pourquoi on est allé chercher Salvail, qui est prêt à accepter ce rôle», a expliqué Ricard.

Mesurant six pieds, trois pouces et faisant osciller la balance à 200 livres, Étienne Salvail ajoutera un peu de poids à l'alignement drummondvillois. L'ailier gauche natif de Sorel a récolté huit points (1-7) et 25 minutes de punition en 28 parties avec le Titan cette saison. Il a été un choix de sixième ronde de l'équipe en 2011.

«Salvail est un gros bonhomme qui est capable d'être robuste quand la situation l'exige. Il a aussi un bon sens du jeu et de bonnes mains, mais il manque de vitesse», a précisé Ricard.

Choix de 11e ronde des Voltigeurs lors de la dernière séance de sélection, Gabriel Labbé n'a pas percé l'alignement de l'équipe lors du dernier camp d'entraînement. L'arrière de six pieds, deux pouces et 184 livres est plutôt retourné avec le Rousseau-Royal de Laval-Montréal, où il occupait les fonctions de capitaine.

Quant à Alexandre Grenier, il a été limité à une passe et 12 minutes de pénalité en 24 matchs cette saison. L'ailier droit de six pieds, deux pouces et 182 livres a été réclamé en septième ronde par les Voltigeurs en 2011, lui qui a aidé le Phénix du Collège Esther-Blondin à atteindre le championnat canadien de hockey midget AAA, le printemps dernier.

Obtenu dans la transaction qui a envoyé Marc-Olivier Brouillard à Bathurst, Giovanni Fiore a quant à lui convaincu ses nouveaux patrons de lui faire une place grâce à sa performance à son premier match avec les Voltigeurs, dimanche. Le choix de septième tour du Titan au dernier repêchage roulait à plein régime en offensive dans le circuit midget AAA depuis le début de la saison, où il s'alignait avec le Rousseau-Royal de Laval-Montréal.

«On aime beaucoup son potentiel et on veut le développer. C'est un gros bonhomme très talentueux, qui mise sur une bonne vision du jeu et un bon tir», a indiqué Ricard.

L'entrée en scène de Fiore signifie le départ de Torok, qui, malgré un talent certain jumelé à un solide gabarit, n'a rien cassé durant son court séjour à Drummondville. Acquis du Phoenix de Sherbrooke en retour d'un choix de sixième ronde en octobre dernier, l'ailier droit slovaque a obtenu sept points (4-3) en 18 rencontres avec l'équipe.

«Il manquait de maturité. Mentalement, il se laissait facilement déranger. On ne le voyait pas occuper un poste de joueur européen avec nous la saison prochaine», a fait valoir Ricard, en précisant que Torok pourrait prendre le chemin des États-Unis (USHL) ou choisir de retourner jouer dans son pays natal.

Les Voltigeurs et les autres équipes de la LHJMQ ont jusqu'à mardi midi pour effectuer des transactions et compléter leur alignement en vue du dernier droit de la saison.